Facebook link

Wysowa-Zdrój - Obiekt - VisitMalopolska

Retour

Wysowa-Zdrój

Wysowa-Zdrój

Drewniany budynek pijalni.
Wysowa-Zdrój 149, 38-316 Wysowa-Zdrój Région touristique: Beskid Sądecki i Niski
tel. +48 183532096
tel. +48 882070103
Les premières informations sur les eaux minérales locales apparaissent en XVIIe siècle. Sa diversité résulte de la circulation de l'eau alternativement par des couches de grès et schiste où ils se saturent par les minéraux.
Parmi les vallées et les crêtes peu peuplées des Beski Niski se cache le village Wysowa-Zdrój. Cette petite localité repose dans une large vallée au cœur- même des montagnes, à proximité de la frontière slovaque. Le microclimat excellent ainsi que les eaux minérales locales font que cette station thermale n’est pas moins intéressante pour les curistes que les stations plus connues de la région Małopolska. Histoire: Wysowa est un des villages les plus anciens de cette partie de Beskidy. Il fut fondé dans la 2ème moitié du XIVe siècle près d’une route commerciale menant en Hongrie. Même si les sources d’eaux minérales y jaillissent, leurs propriétés thérapeutiques ne commencèrent à être exploitées qu’après 1812, lorsque les premiers bains thermaux (établissement des bains) furent construits. Le village s’est transformé en une vraie station thermale seulement à l’époque de l’entre-deux guerres. Après la 2nde Guerre Mondiale, la localité fut agrandie d’une manière pas très réussie, en construisant quelques énormes sanatoriums. À Wysowa-Zdrój, une partie des eaux est accessible gratuitement dans le Parc de Sources, mais on peut en goûter la plupart dans le pavillon de la buvette, un bâtiment en bois reconstruit en 2006 (le précédent ayant brûlé lors d’un incendie 50 ans auparavant). Eaux minérales: „Franciszek',„Józef”,„Henryk”,„Aleksandra”. Propositions culturelles et touristiques: À Wysowa, même si c’est une petite localité, il y a un magnifique Parc de Sources, digne d’une vraie station thermale. On peut y admirer la buvette d’eaux minérales en bois ainsi que l’ancienne Maison de Sources du début du XXe siècle, abritant aujourd’hui un restaurant. Un témoin de l’histoire antérieure de Wysowa, ancien village des Lemkos, est l’église orthodoxe en bois de Saint Michel l’Archange datant de 1779. À son intérieur, on peut observer une iconostase complète en style baroque. L’église de Notre-Dame d’Assomption, quant à elle, fut érigée pour les invités de la station dans les années 1936-38.Une promenade d’une heure depuis Wysowa peut nous amener le long des sentiers touristiques vers la chapelle Pokrowa, cachée sur les pentes de la montagne Jawor, sous l’invocation de la Protection de la Vierge, construite en 1929 à côté de la source Głęboki Potok. Pour les Lemkos, c’est la Sainte Montagne Jawor, l’endroit d’apparitions de Marie. Aux alentours de Wysowa, on peut visiter encore beaucoup d’autres églises orthodoxes en bois. Certaines d’entre elles sont de vraies œuvres d’art charpentier. Les églises orthodoxes intéressantes sont situées à Hańczowa (1ère moitié du XIXe siècle), à Uście Gorlickie (de 1786), à Kwiatoń (2ème moitié de XVIIe siècle), ou à Skwirtne (1837). Un autre type de souvenir historique sont de nombreux cimetières datant de la 1ère Guerre Mondiale, éparpillés parmi les montagnes et les forêts. Ils sont des témoins de lourdes batailles que l’armée russe mena ici contre l’armée austro-hongroise en 1915, pendant l’offensive de Gorlice. Des sentiers pédestres mènent vers deux cimetières situés à côté du village Blechnarka, limitrophe à Wysowa du côté sud.Le réservoir Klimkówka qui est un lac artificiel attend les amateurs de sports nautiques. La rivière Ropa qui court par ici, a été barrée d’un barrage à l’endroit où elle s’infiltre par la vallée entre les sommets abrupts de Pieniny Gorlickie. Quelques sommets des Basses Beskides, aux alentours de la rivière Ropa, ont été appelés ainsi du fait de leurs pentes inhabituellement abruptes, rappelant le relief des Pieniny. Le lac Klimkówka est connu avant tout par les amateurs de planche à voile, même si les bases de locations disposent aussi de kayaks et d’autres matériels naviguant.Les sommets pas très hauts de Basses Beskides s’élevant au-dessus de la station thermale, encouragent à faire des randonnées aussi bien pédestres qu’à vélo. Dans les environs de Wysowa, plusieurs itinéraires ont été tracés. Suivant les marquages de l’itinéraire vert, on peut grimper sur Kozie Żebro (847 mètres d’altitude) et plus loin, par un itinéraire rouge, on peut descendre vers Hańczowa, juste à côté de la magnifique église orthodoxe en bois de la 1ère moitié du XIXe siècle (environ 3h). Depuis là, on peut revenir à Wysowa en bus, ou bien continuer la randonnée le long de l’itinéraire rouge en passant par le village Ropki, puis emprunter l’itinéraire jaune pour arriver sur Ostry Wierch (938 mètres d’altitude).Pour revenir ensuite à Wysowa, il faut emprunter l’itinéraire vert qui passe le long de la crête frontalière (de Hańczowa à Wysowa il faut compter 3h30). Les amateurs d’équitations devraient se rendre au haras de la race huçul à Gładyszowo éloigné de 12 km. C’est le plus grand haras d’Europe élevant cette race de chevaux petits mais forts. Dans les montagnes avoisinantes, il y a beaucoup d’itinéraires destinés à l’équitation.