Facebook link

Ulica Szeroka à Cracovie - Obiekt - VisitMalopolska

Retour

Ulica Szeroka Kraków

Ulica Szeroka à Cracovie

Kazimierz ul. Szeroka
Ul. Szeroka, Kraków
Dans la rue Szeroka, qui est le cœur du monde juif de Cracovie, le concert final du festival de la culture juive de Cracovie a lieu chaque année. Helena Rubinstein est née dans cette rue pavée de pierres autrichiennes, et le destin de ses habitants juifs, qui ont créé ici leur paradis sur terre, est inscrit sur les murs des maisons de rapport qui la bordent. Quatre synagogues s'y trouvaient autrefois, et les frontières de la ville juive étaient gardées par un mur.

La rue Szeroka faisait autrefois partie du village de Bawół, incorporé en 1340 à la ville de Kazimierz près de Cracovie. À partir de la fin du XVe siècle, de nombreux Juifs, principalement des pauvres, ont commencé à s'y installer, créant ainsi leur propre monde à part. Avec le temps, ils se sont entourés de leurs propres murs, créant un quartier dans lequel se trouvaient jusqu'à quatre synagogues, et avant le sabbat, il y régnait une odeur de goulasch. Dans la partie nord de la rue, où se trouve aujourd'hui un petit carré vert entouré d'une clôture terminée par des chandeliers à sept branches, se trouvait probablement le plus ancien cimetière du quartier. Avant la Seconde Guerre mondiale, des victimes juives de suicide y étaient enterrées. Aujourd'hui, la rue Szeroka abrite la synagogue Rem"ou et l'un des plus anciens cimetières juifs d'Europe, devant lequel se trouve un banc de Jan Karski, l'émissaire qui a tenté d'informer le monde de l'Holocauste. Moïse ben Israël Isserles, connu dans tout le monde juif, repose dans le cimetière, où des pèlerins du monde entier viennent chaque année. Il est l'auteur de la célèbre phrase : « Si Dieu n'avait pas donné aux Juifs Pologne comme refuge, le sort d'Israël aurait été en effet insupportable » et de la notion : « La Pologne, un paradis pour les Juifs ».De l'autre côté se trouve la vieille synagogue, qui abrite un musée consacré à l'histoire et à la culture des Juifs de Cracovie. Au numéro 16, dans la synagogue Popper, se trouve le centre culturel de la vieille ville, et dans les anciens bains, au numéro 6, la maison d'édition Austeria et le restaurant Klezmer Hois. Comme les autres restaurants voisins, il fait référence à la tradition culinaire d'avant la Seconde Guerre mondiale, en proposant des plats juifs tels que la pascha, le tchoulent et les intestins farcis (« kishke »). Une fois par an, la rue Szeroka se transforme en la plus grande place de danse du monde, où des musiciens venus des quatre coins du monde jouent des musiques de genres différents, mais avec les mêmes racines juives. Shalom à la rue Szeroka est une rencontre de cultures, de nations et de personnes qui veulent se souvenir des habitants juifs de Cracovie d'avant-guerre.