Facebook link

Ruines du château de Pieniny Krościenko sur Dunajec - Obiekt - VisitMalopolska

Retour

Ruiny Zamku Pieniny Krościenko nad Dunajcem

Ruines du château de Pieniny Krościenko sur Dunajec

Fragmenty kamiennych ścian murów obronnych ukryte wśród zieleni.
Krościenko nad Dunajcem Région touristique: Pieniny i Spisz
tel. +48 182625601
fax. +48 182625603
tel. +48 182625602
tel. +48 535500627
La forteresse polonaise la plus haute située était le château de Pieniny appelé château de Saint Kinga. Il a été construit dans les montagnes Pieniny, dans le massif des Trzy Korony (« Trois Couronnes »), sur le versant nord du sommet de Zamkowa Góra (« Mont de Château »), à 799 mètres d'altitude, à quelques dizaines de mètres du sommet. Les ruines sont situées dans le parc national de Pieniny.

Le château se trouvait sur un plateau rocheux, dans un endroit strategique, limité au sud par une falaise inaccessible d'une cinquantaine de mètres de haut, et au nord par un mur abrupt descendant vers le ruisseau Pieniny. Il était relié au reste du massif des Trois Couronnes par un isthme rocheux étroit.


Le château a été construit vers 1280 à la demande de la princesse Kinga, qui est entrée au monastère de Sainte-Claire à Stary Sącz. Il était censé servir d'abri à l'ordre des Pauvres Dames dans les moments de péril, ce qui s'est produit en 1287 lors de l'invasion tatare. Une centaine de personnes et plusieurs dizaines de soldats pouvaient se cacher dans la tour de guet et ainsi échapper aux ennemis. La forteresse est devenue déserte dans la première moitié du XIVe siècle. En 1410, elle est détruite par l'armée envoyée par Sigismond II de Luxembourg, partisan des chevaliers teutoniques, et en 1433 par l'armée hussite.


Le petit château construit en pierre calcaire locale se fondait bien dans la crête rocheuse. Il était entourée de murs défensifs d'environ 90 mètres de long et de plus d'un mètre d'épaisseur. A l'intérieur se trouvaient deux bâtiments en pierre, des caves, des bâtiments en bois et une citerne pour l'eau provenant de la source de Saint Kinga qui s'assèche périodiquement. L'entrée passait par une porte avec une tour de défense.


En 1904, dans les ruines du château, un ermitage Pieniny en bois a été construit, dans lequel a vécu l'ermite franciscain Władysław Stachura, et en 1924 l'ermite Wincenty Kasprowicz. En 1949, l'ermitage a brûlé à cause d'un coup de foudre. Dans les ruines, on trouve également une grotte rocheuse de Sainte Kinga avec une statue grandeur nature en pierre de Pińczów, réalisée par le sculpteur Władysław Druciak. Depuis 1921, à l'occasion de l'anniversaire de la mort du saint, le 24 juillet, des pèlerins se rendent à la grotte.


Lors des recherches archéologiques de 1938-1939, la documentation des recherches n'a malheureusement pas survécu. De nouvelles fouilles ont été effectuées en 1976-1978. Aujourd'hui, les vestiges du château sont conservés sous la forme d'une ruine permanente et sont ouverts au public. Les murs de pierre, les restes de la citerne et les fondations carrées de la tour ont été préservés.


Obiekty na trasie