Facebook link

Parc Strzelecki à Tarnów - Obiekt - VisitMalopolska

Retour

Park Strzelecki Tarnów

Parc Strzelecki à Tarnów

Rozległy park z zielonymi drzewami i stawem, pośrodku którego znajduje się mauzoleum z kolumnami
ul. Piłsudskiego 39A, 33-100 Tarnów Région touristique: Tarnów i okolice
Le parc, dont le nom en polonais signifie « de tireurs », est l'un des espaces verts les plus populaires de la ville, dont l'essence est la végétation, mais l'attrait de la zone, en plus des qualités naturelles, est également déterminé par l'architecture. En outre, le parc est un organisme vivant, en constante évolution et susceptible de se transformer.

Depuis sa création en 1866, le parc est utilisé comme un jardin de ville piétonnier. À cette époque, des manoirs de Dyksonówka et Podwale, situés à la périphérie de la ville, un terrain de quelques hectares a été séparé pour un champ de tir et un jardin municipal. Sur le terrain concédé par le conseil municipal en 1866, la Société des Tireurs a construit son siège et un stand de tir à rampe, dont les contours sont encore visibles aujourd'hui. Un parc, connu dès le début comme le « parc de tireurs », a été établi sur le reste de la parcelle. L'auteur de sa conception moderniste était Antoni Schmidt. Une orangerie de son dessin a été construite dans le parc en 1879, et un gazebo en 1884. Le parc était divisé en deux parties, la partie promenade à l'est et la partie agricole à l'ouest. La partie agricole se composait d'un jardin potager (aujourd'hui jardin public) et d'une pépinière d'arbres fruitiers et ornementaux (aujourd'hui un talus au-dessus du jardin public).


Le bâtiment le plus impressionnant est le palais néo-gothique de l'Association des Tireurs datant de 1866, aujourd'hui siège de la galerie municipale de la Galerie Municipale BWA. Le bâtiment de style art nouveau viennois voisin est la maison du jardinier de la ville. Sa construction a été achevée en 1907. En 1912, une fontaine avec une statue de la déesse Hébé et quatre lions a été placée dans le parterre de fleurs au sommet de la colline. En 1912, une colonne avec une source d'eau, œuvre de J. A. Mipert, a été placé à proximité. En 1913, la partie agricole du parc a été transformée en jardin public.


L'objet le plus connu du parc, et l'un des points de repère de la ville, est le mausolée de Józef Bem avec une urne contenant les cendres du général placées dans un sarcophage, conçu par Adolf Szyszko-Bohusz et érigé dans les années 1927-1928 au milieu de l'étang du parc.


En 1927, le parc a été délimité par une porte monumentale. C'est un grand espace vert avec des arbres très anciens et une faune riche. Parmi les arbres, il y a des monuments naturels. L'espèce dominante est l'érable, qu'il s'agisse d'espèces indigènes (érable commun, érable sycomore et érable champêtre) ou d'espèces étrangères (érable argenté, érable à feuilles de frêne), ainsi que de l'érable de Cappadoce, rare en Pologne. On y trouve également des arbres du monde entier, tels que des tulipiers d'Amérique, des platanes, des Pruche du Canada, des sapins de Douglas, des ginkgos et des marronniers blancs. Certains arbres proviennent de plantations d'origine et ont environ 150 ans, comme les chênes de l'allée qui longe la rue Piłsudskiego. Il existe également un parcours didactique et il y a des plaques avec des informations sur espèces végétales les plus intéressantes. Des bancs le long des allées et une aire de jeux pour enfants permettent de se détendre agréablement.