Facebook link

Krynica-Zdrój - Obiekt - VisitMalopolska

Retour

Krynica-Zdrój

Krynica-Zdrój

Stary Dom Zdrojowy
Nowotarskiego 9/4, 33-380 Krynica-Zdrój Région touristique: Beskid Sądecki i Niski
tel. +48 184712801
Parmi les vallées montagneuses de Beskid Sądecki, Krynica-Zdrój, appelée perle de stations thermales, est cachée. Son climat inoubliable est dû aux pensionnats pleins de charme, aux espaces vertes silencieuses et à la rue piétonne devant Maison de Sources (Dom Zdrojowy). Les curistes se promènent entre la buvette des eaux minérales et le sanatorium, ou écoutent l'orchestre de la station thermale qui en été donne les concerts tous les jours. Ils peuvent également participer dans de nombreux événements culturels pour lesquels cette localité est connue.
Les eaux minérales de Krynica sont connues depuis XVIIe siècle. Les débuts de la station thermale furent donnés en 1794 par „Mały Domek » (Petite Maison) qui, 10 ans plus tard, devint premier établissement de bains. En 1807 Krynica fut officiellement reconnue en tant que station thermale. C'est en 1856 que Józef Dietl a propagé les valeurs des sources minérales jaillissantes de la profondeur de la terre, auparavant elle ne fut qu’un petit village de Lemkos. Dietl, professeur à l’Université Jagellonne et Président de mérite de Cracovie, est souvent appelé le père de la ballnéologie polonaise. C’est grâce à lui qu’à Krynica de nombreux édifices thermaux furent construits à Krynica, tels que Ancien Bains, Maison de Sources, Buvette Principale et Théâtre de Mélèzes. Peu de temps après, le village est devenu la station thermale à la mode. La crème de la société mondaine et artistique polonaise venait « aux eaux ». Furent présents de fameux peintres tels que : Jan Matejko, Artur Grottger, écrivains et poètes: Konstanty Ildefons Gałczyński, Henryk Sienkiewicz, acteurs tels que Ludwik Solski et Helena Modrzejewska, mais c’était Jan Kiepura, chanteur d’opéra de renommée mondiale qui fut le plus lié à Krynica. Il venait volontiers se reposer ici et même fit construire un élégant pensionnat : La villa Patria. Le Festival Européen au nom de Jan Kiepura lui est consacré c’est le plus grand évènement culturel de Krynica pour lequel de nombreux chanteurs viennent du monde entier. Une partie des concerts se déroule en plein air, dans la rue piétonne, ce qui rappelle les habitudes de Kiepura qui aimait donner spontanément des concerts dans de différents endroits publics. Eaux minérales:Les eaux minérales de Krynica proviennent de 23 sources, dont la plus connue est « Kryniczanka ». Les eaux locales sont des oxalates alcalins et calcaire-ferrugineux. La plupart des sources de Krynica sont accessibles gratuitement dans des buvettes publiques, surtout dans la Pijalnia Główna (Buvette Principale). Devant l’entrée au bâtiment moderne, gicle « Zdrój Główny » (Source Principale), symbole de la station thermale de Krynica. A l’intérieur de la buvette, il est également possible de boire des eaux provenant des sources « Jan », « Zuber », « Tadeusz » et « Słotwinka ». Cette dernière peut aussi être bue dans le Parc Słotwiński. Datant du 1863, la buvette Słotwinka, qui s’y trouve, est le bâtiment le plus ancien de Krynica-Zdrój, construit à l’origine en 1806 près de la rue piétonne, là où se trouve actuellement Pijalnia Główna. Troisième buvette date de 1923 – c’est un pavillon en bois appelé Jan. On peut y boire des eaux provenant des sources « Jan » et « Józef ». Eaux minérales: “Jan”, “Józef”, “Kryniczanka”, “Mieczysław”, “Słotwinka”, “Tadeusz”, “Zdrój Główny”, “Zuber I, II, III, IV”. Le séjour a Krynica peut ne pas se limiter a une cure thermale puisque les attractions touristiques ce n’est pas ce qui manque aux alentours. Une promenade le long de la rue piétonne et une occasion d’admirer les immeubles anciens en style typique d’une station thermale.

Actifs associés