Facebook link

Le complexe monastique des Sœurs Norbertines à Imbramowice - Obiekt - VisitMalopolska

Retour

Zespół klasztorny Sióstr Norbertanek Imbramowice

Le complexe monastique des Sœurs Norbertines à Imbramowice

Kilka budynków o białych ścianach i szarym dachu. Przy nich nieco wyższy kościół z wieżą
Imbramowice 105, Imbramowice Région touristique: Jura Krakowsko- Częstochowska
Le monastère des chanoines réguliers de l'ordre des Prémontré, communément appelés Norbertanki (Norbertines) en Pologne – du nom de leur fondateur : Saint Norbert a été fondé à Imbramowice (à environ 30 km au nord-ouest de Cracovie) en 1223. C'est l'un des plus anciens monastères de femmes polonais et en même temps l'une des deux seules maisons norbertines encore en activité en Pologne (à côté du monastère des sœurs norbertines dans le Salwator de Cracovie). Il s'agit d'un trésor rare et extrêmement précieux de l'héritage spirituel et culturel séculaire de l'Ordre dans les terres polonaises.

Le complexe du monastère se compose de quatre éléments fonctionnels et spatiaux. Le cœur de l'aménagement est le complexe église et monastère avec un cloître et une cour. Deux jardins cloîtrés jouxtent le monastère à l'ouest et au sud, tandis qu'au nord, le monastère est entouré d'un jardin non cloîtré où se trouvent les bâtiments de l'aumônerie, le grenier et la maison de retraite. Le complexe du monastère fait l'objet de travaux de restauration depuis plus de 40 ans. Pendant cette période, le toit de l'église a été remplacé, les murs ont été séchés et démoulés, le système de chauffage a été remplacé et l'intérieur de l'église du monastère de style baroque tardif a été entièrement rénové avec des polychromies, des peintures et des sculptures. Le bâtiment de l'ancienne école du couvent, datant de la seconde moitié du XVIIIe siècle, a été relevé de ses ruines, et la rénovation du grenier historique a été achevée en 2013. La rénovation a également englobé la façade du monastère et de l'église. L'élément le plus spectaculaire des travaux réalisés a été la restauration du clocher de l'église, y compris le remplacement du sommet qui avait été brûlé dans un incendie il y a de nombreuses années. Le nouveau sommet a été reconstruit dans une forme architecturale la plus proche de l'original. En 1995, l'ensemble du complexe a été inscrit au registre des monuments polonais. Il est intéressant de mentionner que le complexe du monastère est situé sur Szlak Orlich Gniazd (sentier des rochers et fortresses apellés « nids des aigles » ).