Facebook link

Memorial et Musee Auschwitz-Birkanau. Ancien camp nazi allemand de concentration et d'extermination - Obiekt - VisitMalopolska

Retour

Miejsce Pamięci i Muzeum Auschwitz-Birkenau. Były niemiecki nazistowski obóz koncentracyjny i zagłady

Memorial et Musee Auschwitz-Birkanau. Ancien camp nazi allemand de concentration et d'extermination

Tory kolejowe rampy głównej biegną w stronę Bramy Śmierci znajdującej się pośrodku długiego budynku z cegły.
Oświęcim, ul. Więźniów Oświęcimia 20, 32-603 Oświęcim Région touristique: Oświęcim i okolice
tel. +48 338448000
fax. +48 338431862
tel. +48 338448099
Le camp d’Auschwitz est pour le monde un symbole de la guerre, de la terreur, du génocide et de l’Holocauste.
Il fut créé par les Allemands sur un terrain de la ville occupée d’Oświęcim pour les prisonniers politiques polonais, dont le premier transport arriva de Tarnów le 14 juin 1940. À partir de 1942, il devint le plus grand camp de concentration et d’extermination nazi : y furent exterminées au moins 1,1 millions de personnes, principalement des Juifs, mais aussi des Polonais, des Roms, des prisonniers soviétiques et d’autres nationalités. Depuis 1947, l’ancien camp abrite un musée et un centre scietifique et éducatif qui rassemble, étudie, conserve et met à disposition documents et objets liés au camp. Le musée-mémorial occupe les deux parties du camp conservées: Auschwitz I et Auschwitz II-Birkenau. Pour bien découvrir le lieu, il faut visiter les deux parties, situées à environ 3,5 km l’une de l’autre. Cette distance peut être parcourue avec une navette gratuite ou à pied, en traversant la zone intermédiaire qui accueillait pendant l’Occupation des usines et des ateliers allemands, des entrepôts, des bureaux et les installations techniques du camp, lieux de travail de mort pour les prisonniers. Des vestiges de plusieurs voies et quais de chemin de fer ont été conservés, là où les trains de déportés arrivaient et où les SS effectuaient la sélection. Il faut consacrer au moins 1h30 à la visite d’Auschwitz, et au moins autant à Birkenau. Dans l’enceinte du musée ont été préservés sur près de 200 ha les ruines de chambres à gaz ainsi que des endroits remplis de cendres humaines, des baraques de prisonniers et des kilomètres de clôtures et de routes. Dans la salle de cinéma du bâtiment d’accueil d’Auschwitz I passe un film documentaire de 15 minutes retraçant les premiers instants de la libération du camp. Ces derniers temps, le musée est visité chaque année par plus de deux millions de personnes venues du monde entier. En 1979, le terrain de l’ancien KL Auschwitz-Birkenau a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO. Le 27 janvier, jour de la libération du camp, a été proclamé par les Nations Unies Journée internationale de commémoration de l’Holocauste.