Découvrir Cracovie et ses environs en mode écologique

Jezioro Dobczyckie z lotu ptaka
La capitale de la région de Małopolska - la deuxième ville de Pologne en taille - peut-elle être découverte en mode écologique ? Est-il possible de trouver dans ses environs immédiats des itinéraires tranquilles et peu fréquentés, loin des foules ? Bien sûr ! Cracovie elle-même, ainsi que sa région, séduisent par la diversité de leurs paysages, la richesse de leur culture et de leurs traditions, leurs nombreux témoignages du passé et leurs endroits à découvrir... en mode écologique.

Klasztor w Tyńcu na wyniosłym zboczu nad Wisłą

En fait, il suffit d’enfiler une tenue de sport et des chaussures confortables pour marcher, courir ou faire du vélo dans ses nombreux parcs, bois et autres lieux charmants. Les magnifiques recoins du parc paysager de Bielańsko-Tyniecki, de la forêt de Wolski, des contreforts de Podgórki Tynieckie, des prairies de Nowohuckie, des vallées de la Dłubnia et de la Rudawa offrent de nombreuses possibilités de loisirs actifs. Le lac de Nowa Huta, la prairie de Błonia ou le lac de Bagry sont des lieux de détente et de loisirs. Pour tous les amateurs de deux roues, la circulation est facilitée par un réseau de pistes cyclables, notamment la Piste cyclable de la Vistule, qui longe le fleuve et fait office d' « autoroute cycliste ». Cracovie peut vous surprendre... avec d'un côté des vues imprenables sur le quartier industriel de Nowa Huta, et de l’autre côté l'atmosphère idyllique du quartier de Bronowice, imprégné de l'ambiance bohème de la Jeune Pologne.

Rowerem nad Wisłą

Il suffit pourtant de franchir les limites de la ville et de faire quelques kilomètres pour que s’ouvrent de toutes nouvelles perspectives... Quelle que soit la direction prise, les environs de Cracovie regorgent de coins et de recoins tout simplement faits pour les promenades en famille, d’endroits où l'on peut se sentir plus proche de la nature et respirer loin de l'agitation de la ville, tout en contemplant les monuments anciens qui se fondent dans le paysage.

Il vaut la peine de redécouvrir le Jura de Cracovie-Częstochowska et le parc national d'Ojców - un pays de forteresses médiévales entourées de légendes, un exemple parfait d'harmonie entre les fruits de l'activité humaine et le milieu naturel. La truite d'Ojców et les vins du Jura cracovien font désormais partie de la tradition culinaire de la région..

Zielona dolina jurajska

Le piémont de Pogórze Wiśnickie, quant à lui, se situe au sud de Bochnia, entre les rivières Raba et Dunajec. Depuis des siècles, il inspire les artistes et attire les amateurs d'art. Ses douces collines s'élevant à plus de 500 m d’altitude, ses prairies fleuries, son alternance de pâturages et de forêts donnent l'impression d'une palette multicolore constituée de champs, de vergers et de clairières forestières. La pittoresque beauté du paysage est encore enrichie par de nombreuses perles d'architecture profane et sacrée, car qui n'a pas entendu parler du légendaire château des Kmita et des Lubomirski à Nowy Wiśnicz ou des polychromies de l'église gothique St-Léonard de Lipnica Murowana, inscrite sur la liste du patrimoine de l'UNESCO ? La région se distingue par un paysage culturel unique et des traditions régionales célèbres dans tout le pays, notamment le concours de palmes de Pâques de Lipnica. 

Wiśnicki zamek w chmurach

Depuis Cracovie, en empruntant les voies vertes de la Route de  l’Ambre, on peut se rendre au château royal Renaissance de Niepołomice, et plus loin, on peut aller sur les sentiers verdoyants de la forêt primaire de Niepołomice à la rencontre de la faune et de l'hôte de la forêt : le bison.

En allant vers le sud, il est impossible de ne pas s'arrêter dans la région de Myślenice et de Dobczyce pour goûter l'atmosphère unique de ces villes, admirer la vue sur les collines locales, le panorama du lac de Dobczyce que surplombe le château royal et visiter le musée en plein air de l'Architecture populaire en bois.

Jezioro Dobczyckie z góry

Sur cet itinéraire écologique, on ne peut pas manquer la région du plateau de Miechów, un paysage idyllique de douces collines recouvertes d'une mosaïque colorée de champs, de prairies et de forêts. C’est une sorte de patchwork multicolore composé de blé, de seigle, d'avoine, de maïs et de choux, omniprésents dans cette région, et parsemé de coquelicots, de bleuets et de millions d'autres fleurs des champs. Le moyen le plus simple de s'y rendre est de prendre les Chemins de fer de Małopolska, où l'on peut également de transporter des vélos. Pour découvrir Miechów et sa basilique mineure du Saint-Sépulcre, témoin de la bataille historique de Racławice, ou l'église classée de Przesławice, située sur l’itinéraire de l'architecture en bois, le moyen de déplacement le plus simple est le vélo. La piste cyclable, qui suit le tracé de l'ancien chemin de fer à voie étroite, constitue en elle-même une belle attraction.

Pola na Wyżynie Miechowskiej

Planując wycieczki po  Krakowie i okolicach koniecznie poszukaj inspiracji w ekoprzewodniku  „Podróżuj po Małoposce w rytmie eko”, szczególnie, że w zakładce Wypoczywaj w rytmie eko znalazły się dwie, premierowe wycieczki „Wyrzyna Miechowska – mozaika pól i kwietnych stepów” i „Rodzinnie wokół Krakowa”.