Mines

Kaplica z obrazami i krzyżami w kopalni soli.
Les mines sont faciles à trouver grâce aux tours de forage. Cela ne s'applique pas nécessairement à toute la région, mais c'est surtout le cas à Bochnia et Wieliczka. En effet, l'histoire de ces deux villes est liée avec l'exploitation de matières premières indispensables pour la vie, à savoir le sel. Les gisements du sel se sont formés il y 15 millions d'années dans une partie nord des Piémont des Carpates. À cette époque-là, la mer qui y se trouvait a commencé à s'évaporer sous l'influence du climat chaud et sec, tandis que ses ingrédients dissous dans l'eau se sont déposés sur le fond. Ensuite, à la suite du mouvement des Carpates venant du sud, ils se sont ondulés et déplacés vers le nord. L'exploitation de ces gisements a commencé à l'époque néolithique. Au XIIIe siècle, leur importance a encore augmenté grâce à Kinga – femme du roi Boleslas le Pudique. Selon la légende, les mineurs trouvèrent la bague de fiançailles de Kinga, perdue en Hongrie, dans le premier bloc de sel qu’ils remontèrent. Plusieurs siècles de l'exploitation ont laissé des kilomètres de galeries et des chambres remplies de l'air avec des effets bénéfiques sur le corps. Cette mine reconnue dans le monde entier et récompensée à plusieurs reprises se trouve juste au-dessous de nos pieds. Ce n'est pas curieux, ça ?

Multimédia